Brutale chute du cours de l’or


16/04/2013 par Therese 1 réponse (1)

Chute du prix de l'or

Le cours de l’or a perdu plus de 10% en $ en un week-end. Cette baisse historique a été déclenchée par des facteurs conjoncturels mais aussi par des inquiétudes sur les fondamentaux. Elle nous rappelle que, pour un épargnant, l’or est un placement long-terme et non une valeur refuge à toute épreuve.

Les faits

  • Après avoir triplé de valeur en 10 ans, l’or s’est montré très volatil depuis un an, comme Finance Pratique l’avait souligné sur son Tumblr.
  • Une baisse continue était amorcée depuis presque un mois.
  • Le cours de l’or a chuté de plus de 10% en un week-end, l’once passant sous la barre psychologique des 1 500$ (1 150€) pour se rapprocher des 1 300$ (1 000€) — effaçant ainsi les gains des deux dernières années.

Les facteurs conjoncturels déclencheurs

Ventes et annonces d’intentions de vente ont crée un crash de la demande pour le métal précieux :

  • L’Etat Chypriote a annoncé son intention de vendre pour 400 millions de $ de ses réserves d’or pour payer ses dettes — déclenchant une crainte que d’autres Etats ayant de plus grosses réserves suivent son exemple.
  • Les banques suisses ont vendu d’importantes quantités d’or.
  • Les analystes de la banque Goldman Sachs ont recommandé mercredi 10 avril de prendre des positions à la baisse. Même si certains les soupçonnent de manipuler les cours, ils demeurent influents.
  • Les traders de dérivés d’or ont accéléré sa chute en liquidant leurs positions à la hausse quand l’or est passé sous la barre psychologique des 1 500$.

Les facteurs fondamentaux, plus inquiétants

Des facteurs pessimistes plus fondamentaux ont affecté l’or en première ligne, mais aussi toutes les matières premières.  Certains craignent une contagion à tous les marchés :

  • Le ralentissement de la croissance chinoise fait anticiper une baisse de la demande pour l’or mais aussi pour tous les métaux précieux, dont la Chine consomme 40% du marché.
  • Les marchés craignent les conséquences de la fin de l’assouplissement quantitatif américain (quantitative easing, en clair : la planche à billets) qui faisait monter tous les cours par afflux de liquidité. Le Dow Jones a perdu près de 2% à la suite de la chute du cours de l’or.

Conclusions

Ce crash confirme que l’or n’est pas une valeur refuge indépendante des facteurs conjoncturels et fondamentaux des marchés.

  • Contrairement à ce que de nombreux vendeurs d’or ont voulu faire croire au public à la suite de la crise de 2008 : le prix de l’or ne peut pas monter indéfiniment !
  • L’or n’est pas un placement court-terme pour l’épargnant moyen, qui n’a pas le temps de suivre les marchés au jour de jour pour jouer son cours à la hausse ou à la baisse.
  • Pour cet épargnant, l’or est un placement long-terme qui peut faire partie d’un portefeuille diversifié, sans dépasser 5% du patrimoine.
  • Ceux qui sont tentés d’acheter à la baisse devront suivre le marché de très près pour acheter au plus bas, car la chute, même si elle est déjà spectaculaire, pourrait continuer.

 

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

A propos Therese

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

Une réflexion au sujet de « Brutale chute du cours de l’or »

  1. Ping : Le cours de l'or a regagné 12% cet été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*