Le cours de l’or a regagné 12% cet été


22/08/2013 par Therese 3 réponses (3)

L'or a repris 12% cet été

Après avoir chuté de près d’un tiers durant les 6 premiers mois de 2013, le cours de l’or a repris 12% cet été. L’épargnant avisé peut profiter de ses fluctuations pour diversifier son portefeuille de placements en ajoutant un peu d’or. 

Le cours de l’or avait connu une chute brutale en avril 2013, perdant 12% en un mois. Finance Pratique avait anticipé que cette chute pourrait se poursuivre. Cela a été le cas, puisque l’once d’or a ensuite continué à baisser, perdant un autre 13% pour passer sous les 1 000 euros le 28 juin 2013. Au total, l’or a baissé de 28% sur les six premiers mois de l’année 2013.

Cependant, en juillet et août, le cours de l’or a fortement remonté, gagnant 12% en moins de deux mois sur le marché de Londres. Les Echos attribuent cette hausse à l’inquiétude créée par l’anticipation de la fin de l’assouplissement quantitatif (quantitative easing) américain. Les pays émergents, particulièrement l’Inde et la Chine, sont très friands du métal précieux.

Enfin, les fluctuations des cours de l’or sont amplifiées par les prises de position à la hausse ou à la baisse des fonds spéculatifs (hedge funds).

L’or n’est pas la valeur refuge qu’on prétend

Malgré le rebond estival, le cours de l’once d’or reste bas par rapport à ses plus hauts de 2011, quand il était monté à 1 900 $. Les observateurs s’accordent à prédire qu’il ne remontera pas au dessus des 1 500 $ – 1 600 $ (1 200 euros) avant longtemps.

L’épargnant avisé peut être tenté d’en profiter pour acheter de l’or placement avant que la tendance haussière ne se confirme. Par exemple, il cherchera à profiter d’un creux comme celui du 6 août où l’once d’or était retombée à 963 euros. Un placement en or physique ou en parts d’or physique ne dépassant pas 5% de ses avoirs lui permettra de diversifier son patrimoine.

If faut en effet résister aux sirènes des nombreux marchands d’or qui cherchent à convaincre l’épargnant de maximiser les placements en or. Pour ce faire, ils présentent l’or comme la seule valeur refuge et tiennent un discours anxiogène sur les autres placements. Un exemple typique est le site de Simone Wapler, une spécialiste des matières premières qui a publié de nombreux livres sur le sujet. Cette spécialiste se félicite d’avoir recommandé l’investissement en or à la fin des années 2000 alors que le prix de l’or avait déjà été multiplié par 4 dans la décennie. Elle ne souligne pas qu’en continuant de recommander l’achat d’or alors que son cours était au plus haut en 2011-2012, elle a pu conduire des épargnants à l’acheter 40% trop cher !

Par ses fluctuations, l’or est un actif risqué sur le court terme. Ce n’est pas un bon placement pour une épargne qui doit rester disponible. Il faut avoir la flexibilité de le conserver et de le revendre à un cours favorable.

La fiscalité de l’or à la revente encourage également la détention à long terme. En effet, on paye des impôts sur le revenu quand on revend son or physique [Note 1]. A partir de 3 ans de détention, on profite d’un abattement de 10% par an. A partir de 12 ans, le placement est entièrement défiscalisé.

Attention aux frais

Pièces, lingotins, lingots, parts de lingots, barres… l’or physique prend de multiples formes. Chaque forme a son propre cours qui suit le cours de l’once d’or. Les pièces anciennes ont, par exemple, un surcoût. La Banque de France publie tous les jours le cours du Lingot et du Napoléon à Paris.

Dans tous les cas, l’or s’achète dans des circuits de distribution règlementés. Ce sont des officines physiques comme, par exemple, les négociants d’or du quartier de la Bourse à Paris, et des sites en ligne tels que AuCoffre.com  ou BullionVault. Il est indispensable pour la revente de posséder les documents attestant la date d’achat, l’origine, la pureté de l’or et l’authenticité des pièces de collection. Toute vente d’or doit faire l’objet d’une déclaration de la part du vendeur qui s’acquitte directement des taxes. Les achats sur des sites de vente entre particuliers comme Le Bon Coin peuvent poser des risques de qualité, voire de fraude, et ne pas fournir les documents règlementaires nécessaires à la revente  [Note 1]

Enfin, il ne faut pas sous-estimer les frais d’achat, de livraison, de garde et d’expertise qui accompagnent ce placement. Ainsi AuCoffre prend une commission de 1% à l’achat et à la vente. Les frais de garde sont de 3 à 6 euros par mois par tranche de 200 grammes. Les frais de contrôle par huissier de 250 euros, etc. BullionVault se targue de pratiquer les tarifs les plus bas, ce qui semble confirmé par les avis des internautes sur des sites comme Boursorama.

 

[Note 1] Depuis 2006, la personne qui revend de l’or physique peut choisir d’être taxée forfaitairement :

  1. soit à 8% du prix de vente, dont 7,5% d’impôt et 0,5% de RCDS,
  2. soit à 34,5% de la plus value réalisée, dont 19% d’impôt sur le revenu et 15,5% de contributions sociales.

La première option est extrêmement pénalisante si l’or a perdu de sa valeur entre l’achat et la revente. Non seulement le vendeur doit assumer sa perte, mais la valeur restante est encore diminuée de 8% ! Notez qu’en l’absence de documents d’achat, c’est cette option des 8% qui s’applique.

 

 

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

A propos Therese

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

3 réflexions au sujet de « Le cours de l’or a regagné 12% cet été »

  1. Ludovic Baratier

    Bonjour

    Je ne suis pas persuade que cela soit le moment opportun

    Pour l’instant, je me concentre sur la bourse et certaines zones

    ludovic

    Répondre
    1. Therese Auteur de l’article

      C’est sûr que la bourse offre de belles opportunités en ce moment, pour ceux qui ont l’appétit au risque, les connaissances et le temps de s’en occuper.

      Répondre
  2. Vanessa

    Dans les pays émergents, et plus généralement dans les pays orientaux, l’or est très recherché. C’est un symbole de richesse. Mais des fois je pense que c’est excessif. Ils en demandent trop à tel point que beaucoup d’or se retrouvent sur le marché noir, ce qui fait que bon nombre d’or ne sont pas recensé sur le marché légal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*