Bankin vous rapproche de votre argent – entretien avec Joan Burkovic


24/04/2014 par Therese 2 réponses (2)

Les fonctionnalités de Bankin

Copies d’écran de l’application mobile Bankin Avril 2014

Bankin est une application mobile de gestion de finance personnelle. Elle permet à chacun de connaître à chaque instant l’état de ses finances, même si elles sont placées sur plusieurs comptes de banques différentes. Joan Burkovic explique comment cette application  rapproche l’utilisateur de son argent et lui redonne le contrôle. Sa vision : nous aurons tous bientôt un conseiller financier en temps réel dans notre poche. A ne pas manquer !

Si vous n’avez pas encore d’application de gestion de finance personnelle (parfois appelée PFM, pour Personal Finance Management), vous manquez une opportunité de mieux gérer votre argent, tout en réduisant votre stress.

Pour vous en convaincre, j’ai interviewé Joan Burkovic. Joan a fondé avec ses trois associés la société Perspecteev qui a lancé en 2011 l’application de gestion de finance personnelle Bankin. Depuis, l’application, disponible pour iPhone et Android, a été téléchargée plus de 800 000 fois.

Quelles sont les principales fonctions de Bankin ?

Bankin a trois versions : une application gratuite, une application payante pour les particuliers, Bankin Plus, et une application pour les professionnels, Bankin Pro.

Toutes les versions ont en commun de donner à l’utilisateur une vue consolidée de ses comptes bancaires, qu’ils soient chez une ou plusieurs banques. Bankin est connecté avec plus de 180 banques, dont le top 10 des grandes banques françaises, pour importer dans l’application Bankin les données de compte bancaire des utilisateurs qui le demandent. L’utilisateur n’a qu’ à sélectionner sa banque dans l’application, et rentrer son identifiant et son mot de passe.

Lorsque les données sont importées, l’application classe automatiquement les dépenses et les revenus par catégories, telles que : frais bancaires, impôts, gaz électricité, shopping etc. Presque toutes les transactions courantes sont reconnues.

L’appli affiche le solde de chaque compte et calcule, entre autres, le solde total de tous les comptes. Elle retrace l’évolution des revenus, des dépenses et de l’épargne sous forme de graphiques intuitifs. Elle permet également de mettre en place des alertes, par exemple quand le solde passe en dessous d’un certain seuil.

Quelle est la principale différence entre l’application gratuite et les versions payantes ?

Estimations provisionnelles

Budget prévisionnel sur Bankin

La version gratuite de Bankin comporte un peu de publicité. Les versions payantes n’ont pas de publicité et ont plus de fonctionnalités.

Pour les particuliers, la solution Bankin Plus coûte 4,99 € par mois ou 29,99 € par an. Elle permet de définir ses propres catégories, de fixer des budgets pour chaque catégorie de dépense, et de mettre en place des alertes quand ces budgets sont dépassés. L’application payante donne aussi plus d’information que l’application gratuite. Par exemple, elle affiche des estimations prévisionnelles des dépenses futures basées sur celles du passé (voir ci–contre). On peut aussi exporter toutes ses données sur une feuille Excel pré-formatée.

L’application Bankin Pro permet d’intégrer des comptes professionnels. C’est une solution simple qui tranche avec les logiciels compliqués et chers qui sont d’habitude destinés aux entreprises. Lancer cette application nous a fait avancer, nous a permis d’offrir une solution plus riche aux particuliers.

Donner accès aux données de son compte bancaire, cela ne pose-t-il pas un problème de sécurité ?

Ce sont surtout les observateurs externes qui s’inquiètent de la sécurité. Les utilisateurs de Bankin ne sont pas inquiets. Notre technologie à une sécurité de niveau bancaire. De plus, Bankin est uniquement une application de consultation et d’analyse : on ne peut pas faire de transaction. Le risque est donc très limité. Pour toutes ces raisons, on constate que la plupart des gens qui ouvrent l’application Bankin la connectent sans hésiter à leur compte bancaire.

Et la confidentialité des données personnelles ? 

On est très transparents avec nos utilisateurs. Les données financières de leur compte sont strictement confidentielles. Les publicités qui apparaissent sur les comptes Bankin gratuits peuvent être ciblées, par exemple par rapport à un profil ou un type de dépense comme les voyages, mais c’est fait de façon anonyme. On ne communique pas à l’annonceur les données personnelles du titulaire du compte.

Quel est le plus grand bénéfice d’une application de gestion de finance personnelle comme Bankin ?

Pour moi, le plus grand bénéfice d’une application comme Bankin est, pour ainsi dire, de réduire la distance entre les gens et leur argent. Il y a d’abord un rapprochement physique et dans le temps : on à tout moment accès à ses comptes sur son smartphone. Mais il y a aussi des barrières « mentales » et culturelles qui tombent.  On remarque un changement dans le comportement de nos utilisateurs au fur et à mesure qu’ils se familiarisent avec Bankin. L’argent est désacralisé, ce n’est plus un tabou, ça devient même parfois un jeu. Par exemple, des utilisateurs commentent sur les réseaux sociaux comment ils ont réussi, ou pas, à respecter leur budget de shopping. L’utilisateur de bankin consulte quotidiennement son compte. Il se confronte à la réalité de ses finances. Il est en bien meilleure position pour en prendre le contrôle.

Comment Bankin va-t-il se développer ? Quelle est ta vision du futur pour les applications de gestion de finance personnelle en général ?

Les priorités pour Bankin sont de conquérir de nouveaux utilisateurs, y compris à l’étranger, et d’approfondir notre relation avec nos utilisateurs pour développer de nouveaux services qui leur soient vraiment utiles.

Il y a encore énormément de possibilités. On commence à peine à exploiter les données financières pour en extraire l’information qui va aider le consommateurs à agir. Par exemple, on peut imaginer que dans un avenir proche, l’appli de PFM pourra analyser le comportement d’un utilisateur pour l’aider à mieux comprendre son profil de risque. Il recevra ensuite des conseils personnalisés pour pour faire fructifier son épargne. J’imagine aussi que les utilisateurs vont utiliser l’information pour négocier avec leur banque et comparer les prix et en général .

Nous sommes arrivés à un tournant dans le domaine des PFM. L’innovation est galvanisée par les progrès des mobiles et des technologies de traitement de données. En même temps, les mentalités évoluent. Les consommateurs sont prêts à changer.

Ma vision à long-terme, c’est qu’on aura tous un conseil financier électronique dans notre poche qui nous guidera en temps réel dans notre stratégie financière pour accomplir nos projets de vie.

Pour finir, un conseil pratique pour les lecteurs de Finance Pratique ?

Le simple fait de s’intéresser à son argent change notre comportement face à l’argent. Il ne faut pas avoir d’appréhension qui nous empêche de nous rapprocher de notre argent. Testez Bankin, ça prend 2 minutes à installer. Si vous n’aimez pas, vous arrêtez et toutes vos données seront effacées.

Merci, Joan.

[Note]  Finance Pratique n’a aucune relation avec la société éditrice de Bankin et cet article n’a pas valeur de recommandation.

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

A propos Therese

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

2 réflexions au sujet de « Bankin vous rapproche de votre argent – entretien avec Joan Burkovic »

  1. cgenerog

    dommage que l’application bankin n’existe pius avec Windows phone.
    je vais être obligé d’aller a la concurrence linxo.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*