La franchise d’assurance auto et habitation en 4 questions – avec Louis de Broglie


30/04/2015 par Therese 1 réponse (1)

Le dilemme de la franchise d'assuranceFaut-il payer une assurance plus chère pour être sûr d’être totalement indemnisé en cas de sinistre ou souscrire un contrat moins cher avec une franchise élevée qui n’indemnisera qu’à partir d’un certain montant de dommages ? Tout sur la franchise d’assurance en 4 points avec l’aide de Louis de Broglie, expert en assurance et co-fondateur de la startup Inspeer. A lire avant de s’assurer.

La franchise, c’est la part des dommages qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre. Plus la franchise est élevée, moins la prime d’assurance – à savoir : la cotisation mensuelle – est chère. A lire pour ne pas découvrir la franchise trop tard, quand un accident sera arrivé et qu’il faudra payer la note.

Pourquoi les assurances dommage ont-elle des franchises ?

La franchise existe sur quasiment tous les types de contrat d’assurance dommage tels que l’assurance auto et l’assurance habitation, par opposition aux assurances de personne comme l’assurance décès.

La franchise est la part du sinistre qui reste à la charge de l’assuré en cas d’accident − de sinistre en langage assureur −  et n’est donc pas indemnisée. La franchise varie, en fonction du risque, d’une centaine à plus d’un millier d’euros, ou, par exemple, de 10% à 25% des dommages. C’est donc un coût important, surtout quand on a un budget serré et que l’accident a causé par ailleurs d’autres frais et des traumatismes.

La franchise a été créée par les compagnies d’assurances pour encourager les assurés à éviter les petits sinistres qui ont un coût de gestion presque égal à celui des sinistres plus importants. Elle leur permet de réduire les coûts d’assurance et donc de réduire la prime d’assurance, la cotisation mensuelle que l’assuré doit payer. Plus la franchise augmente, plus la prime d’assurance diminue.

Quels sont les différents types de franchise ?

Les trois types de franchise d'assuranceIl existe trois principaux types de franchise. Prenons l’exemple d’une franchise de 300 euros, cela peut être :

Franchise simple

Cette franchise est « tout ou rien ». L’assuré n’est indemnisé que si le préjudice dépasse un certain montant :

  • Si le préjudice est de 200 euros, soit en dessous de la franchise de 300 euros, l’assuré ne sera pas indemnisé du tout.
  • Si le préjudice est de 500 euros, soit au-dessus de la franchise de 300 euros, l’assuré sera indemnisé pour tout le préjudice, soit 500 euros.
  • Pareil pour des préjudices plus élevés, ils seront intégralement indemnisés.

Franchise absolue (aussi dite relative)

Cette franchise est toujours déduite, quel que soit le montant du sinistre. C’est la franchise par défaut si rien d’autre n’est précisé.

  • Si le préjudice est de 200 euros, soit en dessous de la franchise de 300 euros, l’assuré ne sera pas indemnisé du tout.
  • Si le préjudice est de 500 euros, soit au-dessus de la franchise, l’assuré sera indemnisé pour la partie du préjudice qui dépasse la franchise de 300 euros, soit 500 euros – 300 euros = 200 €.
  • Pareil pour des préjudices plus élevés : 300 euros seront déduits de l’indemnisation.

Franchise proportionnelle

Cette franchise est fixée en proportion du sinistre, par exemple 10%. Elle s’accompagne généralement d’un plafond maximum, par exemple 300 €, et souvent également d’un minimum, par exemple 100 €. Elle devient de plus en plus fréquente. Exemple :

  • Si le préjudice est de 200 euros, 10% du préjudice étant inférieur au minimum de 100 euros, ce sera le minimum qui s’applique. L’assuré sera indemnisé pour la part du préjudice qui dépasse 100 euros, soit 200 euros – 100 euros = 100 euros.
  • Si le préjudice est de 500 euros, 10% du préjudice étant inférieur au minimum de 100 euros, ce sera le minimum qui s’applique. l’assuré sera indemnisé pour la part du préjudice qui dépasse 100 euros, soit 500 euros – 100 euros = 400 €.
  • Si le préjudice est de 2 500 euros, 10% du préjudice étant supérieur au minimum de 100 euros, la proportion s’applique. l’assuré sera indemnisé la part du préjudice qui dépasse les 10% du préjudice, soit 2 500 euros – 250 euros = 2 250 euros.
  • Si le préjudice est de 5 000 euros, 10% du préjudice étant supérieur au maximum de 300 euros, le maximum s’applique. L’assuré sera indemnisé pour la part du préjudice qui dépasse 300 euros, soit 5 000 euro – 300 euros = 4 700 euros.
  • Pareil pour des préjudices plus élevés : 300 euros seront déduits de l’indemnisation.

Quelles sont les conditions d’application de la franchise ?

La franchise tient compte de la nature du risque et de la garantie. En fait, il faudrait parler des franchises au pluriel car un contrat contient différent niveaux de franchise pour différents risques comme le bris de glace ou le vol.

En assurance auto

Les sinistres sont fréquents. En moyenne, les assurés payent une franchise d’assurance auto de 300 euros tous les 5 ans. Néanmoins, cette moyenne cache de fortes variations. La franchise varie énormément selon :

  • La taille et le modèle de la voiture. Pour une petite voiture simple la franchise peut être de 200 euros, tandis que pour une berline familiale de type Scénic elle peut monter jusqu’à 700 euros.
  • L’expérience du conducteur : âge, ancienneté du permis, historique d’accident.
  • La nature du risque : de quelques dizaines d’euros pour un remplacement de pare-brise à quelques centaines pour le vol du véhicule.

En assurance habitation.

La fréquence des sinistres est moindre. Les assurés payent en moyenne une franchise d’assurance habitation de 220 euros tous les 17 ans. Il existe des franchises spécifiques pour différents types de risques :

  • Certains types de risques, par exemple l’inondation, peuvent faire l’objet d’une franchise particulière.
  • Pour les particuliers, les franchises en cas de catastrophe naturelle font l’objet d’une franchise légale de 380 euros, et de 1 520 euros en cas de glissement de terrain.

Responsabilité

Enfin, il ne faut pas oublier que les franchises de votre contrat d’assurance ne s’appliquent que si c’est effectivement votre assurance qui va vous indemniser, en tenant compte de votre responsabilité. Ainsi, par exemple, en assurance dommage automobiliste :

  • Si vous n’êtes pas responsable de l’accident et qu’un tiers responsable est identifié, c’est l’assurance en responsabilité civile de cette personne qui vous indemnisera et c’est lui qui devra éventuellement payer une franchise de sa poche.
  • Si vous êtes coresponsable, la franchise sera partagée.
  • Si vous êtes responsable de l’accident, la franchise s’appliquera. Notez que dans certains cas, vous êtes traité comme responsable même si vous n’avez pas pu éviter l’accident. Ainsi, si votre voiture entre en collision avec un animal sauvage, vous devez payer la franchise.

Comment la franchise intervient-elle dans le choix d’une assurance ?

Dans l’ensemble les franchises ont tendance à augmenter, notamment parce que les assureurs « low cost » se font concurrence en ligne sur les prix des primes d’assurance et ont tendance à augmenter la franchise.

Pour faire le choix entre prime d’assurance ou une franchise plus élevées, on se base généralement sur deux critères :

  • La perception de son risque: quelqu’un qui se considère à faible risque, un bon conducteur ou le locataire d’un appartement bien protégé, peut considérer prendre une assurance ayant une franchise plus élevée, et donc une prime d’assurance plus faible, que quelqu’un qui est moins sûr de lui.
  • Les contraintes de budget: C’est dans la plupart des cas le critère décisif. Tout le monde veut être bien assuré, mais beaucoup de gens n’ont pas trop le choix car ils n’ont pas les moyens de multiplier les primes d’assurance élevées. Si on veut être bien couvert, il faut mettre le prix, sinon faut être prêt à assumer les petits sinistres en dessous de la franchise. Sur une assurance auto, par exemple, si vous voulez passer d’une franchise de 300 € à 0 €, cela vous coutera au moins 300 € par an. Les prix sont très dissuasifs.

Bien sûr, le choix d’un produit d’assurance ne dépend pas que de la franchise. Il faut aussi comparer les garanties et les exclusions de garantie, c’est-à-dire les risques non couverts. Mais la franchise, qui est une forme d’exclusion de garantie, est un élément de plus en plus important à considérer.

Pour un petit budget, cela peut être une grosse dépense imprévue.

Merci Louis !

A propos d’Inspeer

Fondée en Février 2014 et incubée dans l’incubateur de Finance Innovation au Palais Brongniart à Paris, Inspeer est la 1ère solution d’assurance collaborative qui permet aux particuliers de mutualiser les coûts de franchise d’assurance en s’appuyant sur une communauté solidaire de proches : famille ou amis. Inspeer permet de réduire le choc de dépense imprévue causé par l’obligation de payer la franchise d’assurance en cas d’accident.

Note : Finance Pratique n’a aucune relation commerciale avec Inspeer et cet article n’a pas valeur de recommandation.

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

A propos Therese

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

Une réflexion au sujet de « La franchise d’assurance auto et habitation en 4 questions – avec Louis de Broglie »

  1. Edward Gate

    Franchising is really good choice when starting a business.
    However, franchising also comes with common challenges, which should be effectively overcome.
    Great Post 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*