Comment se financer en crowdfunding


06/04/2016 par Therese 4 réponses (4)

Le financement participatif – un nouvel outil pour les entreprises Le livre « Le financement participatif – un nouvel outil pour les entreprises » explique aux entrepreneurs comment se financer en crowdfunding. Ce livre est également intéressant pour les épargnants qui placent leur argent en crowdfunding car il leur présente les coulisses de ce secteur émergeant.

Le crowdfunding peut être une formidable opportunité pour des porteurs de projet entrepreneurial qui n’ont ni capital propre ni connexions dans la finance de donner vie à leurs rêves. Mais se financer en crowdfunding demande de la préparation et de la méthode. Il faut connaître le mode d’emploi. C’est l’objet de ce livre.

Un livre de pros

 « Le financement participatif – un nouvel outil pour les entreprises » n’est pas un livre académique mais un guide pédagogique et pratique. Ses auteurs sont Arnaud Poissonnier, fondateur du site Babyloan, un site de prêts qui a collecté 12 millions d’euros pour des initiatives de microcrédit solidaire, et Beryl Bès fondatrice de MyAnnona une plateforme de crowdfunding dédiée à l’entrepreneuriat féminin. Ils savent donc de quoi ils parlent. De plus, ils donnent la parole dans des interviews à d’autres acteurs du crowdfunding comme Nicolas Lesur d’Unilend et Stéphanie Savel de WiSeed et à des porteurs de projets qui ont réussi leurs campagne de levée de fonds.

Pas de discours « anti-banques »

Beryl BesLes auteurs retracent brièvement le développement du crowdfunding dans le monde et en France afin d’en démontrer l’importance. Aux Etats-Unis, le crowdfunding brasse déjà des milliards. Le crowdfunding crée un changement de paradigme dans la finance. En mettant directement en relation, grâce au numérique, les porteurs de projets en recherche de financement et les particuliers qui peuvent leur apporter des fonds, le crowdfunding « désintermédie », c’est-à-dire se substitue aux intermédiaires traditionnels du financement : sociétés de capital risque, banques, fonds d’investissement etc. Le crowdfunding est une des formes de l’économie collaborative qui remplace les intermédiaires traditionnels par des places de marchés dématérialisées, comme BlaBlaCar ou Uber dans d’autres domaines, et où l’offre et la demande se rencontrent de manière plus directe et plus transparente qu’auparavant.

Arnaud PoissonnierPour autant, les auteurs sont loin de faire l’apologie aveugle du crowdfunding. Le crowdfunding comporte des risques, pour tous les acteurs, plateformes, entrepreneurs et apporteurs de fonds. Sa plus grande vertu réside peut être en cela que le crowdfunding rapproche les français de l’économie réelle… avec ses bénéfices et ses risques. Une entreprise qui paraissait solide peut ne pas être en mesure de rembourser un prêt ; une startup prometteuse ne jamais réaliser le business plan qui aurait permis à ses actionnaires de faire une belle plus value.

Les discours anti-banques sont souvent des postures marketing. Dans les faits, certains sites de crowdfunding où les épargnants ne choisissent ni les projets à financer ni les conditions de leur financement ont peu des traits originels du crowdfunding.  De plus, les banques et le crowdfunding sont plutôt complémentaires car les plateformes de crowdfunding ont recours à elles comme investisseurs, apporteurs d’affaire ou encore partenaires techniques.

Toute levée de fonds en crowdfunding a une part d’auto-collecte

ImportanceDelAutocollecteUn des messages les plus importants du livre est que le crowdfunding comporte toujours une part d’auto-collecte, ce qui signifie que le porteur de projet doit recruter lui-même au moins une partie des apporteurs de fonds, ne serait-ce que pour amorcer le mouvement.

Certains sites sont plus que d’autres des « sites d’épargne » en cela qu’ils recrutent et fidélisent une communauté d’investisseurs prêts à financer des projets. Mais même dans ce cas, le porteur de projet étant en concurrence avec d’autres projets, des premiers soutiens venant de sa communauté personnelle seront utiles, voire indispensables, pour inspirer confiance aux autres.

Mode d’emploi pour se financer en crowdfunding

Enfin les auteurs expliquent les différentes formes de crowdfunding et donnent un mode d’emploi pour une campagne de levée de fonds réussie. Quelques exemples :

  • Crowdfunding par don avec récompense: Explication de la règle du « tout ou rien ». Importance de bien planifier le coût d’une campagne y compris les contreparties ou récompenses à livrer aux contributeurs.
  • Crowdfunding par prêt: Explication des différents types de prêts et des différents statuts de plateformes correspondants. La sélection des entreprises candidates à l’emprunt en crowdfunding est très stricte.
  • Crowdfunding par investissement en capital ou crowdequity : Ouvrir son capital à des actionnaires recrutés en crowdfunding est un engagement important.

Ces schémas résument les étapes d’une campagne :

Réussir une campagne de crowdfunding Enfin le livre se termine sur les témoignages très instructifs de sept porteurs de projets qui ont vécu une expérience de crowdfunding réussie.

Bonne lecture !

Articles connexes

Le crowdfunding tiendra-t-il ses promesses? 16/10/2015

Capitaliste et solidaire, c’est possible grâce à 1001Pact  20/04/2015

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

A propos Therese

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

4 réflexions au sujet de « Comment se financer en crowdfunding »

  1. Antoine

    En effet, cela change entierement le rapport de force avec les banques, ancien monopole d acces au crédit

    Répondre
  2. Cécilia

    Il s’agit d’une pratique très prometteuse qui répond à la demande présente. L’entrepreneuriat est une nouvelle tendance qui ne tend qu’à se développer. Les nouvelles génération n’ont pas peur de se lancer. Seul frein à leur engouement, les banques qui, en France ont encore du mal à prêter. Le statut auto-entrepreneur est encore mal vu. Peut-être que le crowdfunding changera les choses. En tout cas, merci pour cet article 😉

    Répondre
  3. Ping : L'évolution du crowdfunding français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*