6 conseils pour éviter de procrastiner sa déclaration d’impôt


12/05/2016 par Therese 2 réponses (2)

3 personnes sur 5 procrastinent La date limite de déclaration d’impôt approche à grands pas. Si vous remettez toujours à demain le moment de vous y mettre, ces conseils sont pour vous.

Procrastiner, c’est toujours remettre une tâche à plus tard, toujours trouver toujours mieux à faire : regarder la télé, jouer à Candy Crush, ou même cirer ses chaussures ou ranger des placards. Le procrastinateur est prêt à tout pour retarder l’action qu’il redoute !

La déclaration d’impôt fait partie des tâches que beaucoup de gens procrastinent. Les conséquences peuvent être lourdes : une déclaration d’impôt en retard entraîne une pénalité de 10 % !

Voilà 6 conseils pour vous aider à ne pas procrastiner votre déclaration d’impôts.

1. Ne vous culpabilisez pas.

Vous n’êtes pas seul(e). Trois personnes sur cinq ont tendance à procrastiner, c’est-à-dire la majorité des gens ! Par exemple, la phobie administrative envers tout ce qui ressemble à remplir un formulaire est très répandue. Ceux qui vous font la morale procrastinent sans doute d’autres tâches que vous faites sans sourciller.

La culpabilisation et la procrastination vont ensemble. Au lieu d’agir, on rumine « Je suis nul(le », ce qui paralyse encore plus.

Stop. Vous n’êtes pas nul(le) ! Arrêtez les mauvaises excuses.

2. Acceptez vos émotions

On procrastine des enjeux émotionnelsOn ne procrastine pas n’importe quelles tâches mais surtout celles où il y a un enjeu, une obligation de résultat, une crainte de l’échec, peur de se tromper, peur des conséquences… Bref, de l’émotion.

Les nombreux psychologues qui se sont penchés sur le problème parlent de manque de confiance en soi, de manque de motivation … Mais bon, vous avez une déclaration d’impôt à faire et pas le temps de faire une psychanalyse avant la date limite de dépôt.

Donc, acceptez vos émotions, même si vous ne les comprenez pas et si elles vous paraissent disproportionnées.

3. Fractionnez les tâches

Fractionnez les tâchesC’est le truc pratique qui marche à 100%. Les tâches qu’on procrastine nous paraissent énormes, démesurées, on se sent dépassé. En les décomposant en petites étapes précises, on démystifie, et en plus on se donne un plan d’action.

Exemple: fractionner la déclaration d’impôt en une sous-tâche chaque jour :

  1. Rassemblez les pièces qui vous permettront de vérifier votre déclaration : relevés de revenus d’activité, relevés des placements imposables, loyers, reçus des dons et charges déductibles etc.
  2. Vérifiez que votre accès en ligne fonctionne si vous faites votre déclaration en ligne.
  3. Vérifiez les montants déjà portés sur votre déclaration pré-remplie
  4. Rajoutez les éléments manquants un à un…

4. Commencez !

Arrêtez de penser: l'action est libératriceComme on dit : il n’y a que le premier pas qui coûte.

Il faut s’y mettre sans réfléchir. Marchez jusqu’à l’étagère où vous rangez vos papiers. Ouvrez l’ordinateur. Faites-le. L’action est libératrice. Vous verrez.

5. Réjouissez-vous

Réjouissez-vous: vous êtes sur la voieBravo. Déjà vous avez lu cet article jusqu’ici. C’est bien la preuve de votre détermination à avancer.

Réjouissez-vous car vous êtes une personne extraordinaire. La vie est compliquée et vous faites face. Bien sûr, vous pouvez aussi vous récompenser à chaque étape par des petits plaisirs, mais le plus important, c’est de vous féliciter avec votre cœur.

6. Faites-vous aider

Faites vous aiderFaites vous aider par exemple par votre centre des impôts. Il compte beaucoup de gens plus serviables et compréhensifs qu’on ne le dit. Préparez soigneusement vos questions avant de les poser par téléphone.

Votre déclaration d’impôt, si elle vous paraît compliquée, est peut-être très simple pour un de vos proches plus expérimenté. N’hésitez pas à demander de l’aide, ne serait-ce qu’un soutien moral.

Bon courage !

 

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

A propos Therese

En tant qu'utilisatrice des services financiers, puis consultante pour des banques et compagnies d’assurance, Therese a constaté qu’en finance, c’est souvent le client qui doit s’adapter au service et pas l’inverse. Pour elle, la finance doit changer. Pour contribuer à ce changement, Therese a entrepris de fournir de l'information plus pratique, plus simple et plus objective sur tous les sujets liés à la finance personnelle.

2 réflexions au sujet de « 6 conseils pour éviter de procrastiner sa déclaration d’impôt »

  1. Manuela

    Se que fait mon rejait de la déclaration d’impôts c’est le fait de voir à quoi cela sert…
    Je préférerais prendre l’argent, acheter de la nourriture et la distribuer directement à ceux que ons le plus besoins.
    Quand ons vois le niveau de vie que mènent nous dirigeants et à quoi ils utilisent la suord de notre travail, sa me donne envie de vomir.

    Répondre
  2. Kevin

    Bonjour,
    Ah, cet article me concerne, lol. J’attends toujours la dernière minute pour remplir ma déclaration d’impôt. De plus, je crois qu’une fois, j’ai même oublié de la remplir. Il a fallu qu’un ami me le rappelle…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*