6 conseils pour bien épargner en 2017


04/01/2017 par Alexandre Réagir (0)

6 conseils pour bien épargner en 2017Finance Pratique a invité Alexandre, co-créateur du site de finances personnelles Jepargneenligne.com, à partager ses conseils pour bien épargner en 2017. Son approche pragmatique et pédagogique allie l’expertise professionnelle de la finance à la compréhension du vécu des épargnants. Conseils à suivre pour bien démarrer 2017 !

Voici donc les 6 conseils d’Alexandre :

1.    Ne laissez pas votre banquier décider pour vous !

Epargner RégulièrementPremière erreur souvent commise, considérer son banquier comme un « tout sachant » qui vous propose naturellement les meilleurs produits du marché. FAUX ! La plupart des conseillers de clientèle ne sont pas assez formés sur les questions d’épargne et vous proposeront simplement les produits qu’on leur a demandé de vendre. Ainsi, les produits financiers qui vous sont proposés sont souvent les plus intéressants… pour votre banque !

Plus jeune, j’ai également fait confiance à mon banquier et voici le résultat :

  • Une assurance-vie qui me fait gagner seulement 1% par an quand sur le marché d’autres font 3x mieux.
  • Un PEA qui a perdu 10% sur 18 mois alors que le marché n’a que légèrement chuté… car les frais prélevés étaient colossaux !

Donc premier conseil, écoutez votre banquier mais ne le laissez pas choisir vos placements pour vous !

2.    Dissociez banque au quotidien et gestionnaire d’épargne

Vous n’êtes pas contraint de placer tous vos avoirs dans le même établissement. Aujourd’hui, il est très facile de disposer d’une banque au quotidien qui gérera votre compte courant et votre carte bancaire d’une part, et de plusieurs établissements qui géreront votre épargne d’autre part.

Certains doivent se dire « Ce n’est pas avec mes 2 000€ d’épargne que je vais trouver un produit intéressant ». Détrompez-vous, on trouve aujourd’hui plusieurs solutions de placement très intéressantes et cela à partir de quelques euros d’épargne mensuels !

3.    Informez-vous !

S'informer pour bien épargnerPour épargner efficacement, il faut que vous soyez un minimum renseigné. Pourquoi ? Déjà pour choisir la banque et les produits qui conviendront le mieux à vos objectifs et à votre situation mais également pour évaluer la performance de vos placements actuels !

Ensuite, le monde de l’épargne évolue ! La montée des fintechs (start-ups liées à la finance) et du digital offre de nouvelles opportunités à l’image des robo-advisors qui offrent des solutions d’épargne d’un nouveau genre !

4.    Comparez bien les différentes offres

Un bon produit est avant tout un produit qui correspond à vos attentes et à vos besoins donc posez-vous les bonnes questions :

  • Pour une banque : quels services sont importants pour moi ? Les tarifs sont-ils l’argument plus important ?
  • Pour un placement : Quel horizon ? Quel niveau de risque ? Comment optimiser la fiscalité ?

Que vous cherchiez une banque en ligne ou une assurance-vie, n’hésitez à bien comparer les offres ! Le diable se cache dans les détails donc lisez bien divers comparatifs afin d’être sûr de choisir la meilleure banque ou le meilleur placement !

5.    Epargnez régulièrement

tempsepargneIl est préférable d’épargner peu mais régulièrement plutôt que par à coup !

Le premier argument est psychologique. Si vous vous astreignez à épargner un petit montant chaque mois (50€ par exemple), en mettant un virement automatique, vous l’oublierez rapidement et votre épargne se constituera petit à petit. A l’inverse, si vous vous dîtes « j’épargne s’il reste de l’argent à la fin du mois » vous risquez fort de ne pas épargner beaucoup !

Le second argument tient à l’ampleur de l’effort d’épargne. Imaginons que vous désirez constituer une épargne de 50 000€ pour faire un apport dans le cadre d’un achat immobilier. Si l’on considère un placement à risque équilibré générant 5%/an en moyenne, il vous faudra épargner :

  • 1327€/mois pendant 3 ans (intérêts générés 2 228€)
  • 606€/mois pendant 6 ans (intérêts générés 6 368€)
  • 372€/mois pendant 9 ans (intérêts générés 9 824€)

Commencez donc le plus tôt possible !

Enfin, si vous investissez sur des placements qui dépendent de la bourse (assurance-vie en unité de compte par exemple), investir régulièrement permettra de « lisser » vos points d’entrée sur le marché. Cela signifie que parfois vous achèterez cher (la bourse sera élevée) parfois moins (la bourse sera basse). Autrement dit, cela vous permet de limiter le risque.

6.    Osez le risque mesuré

Si l’on prend l’exemple de l’assurance-vie le placement préféré des français, on constate que 80% des encours sont placés sur des fonds euros, 100% garantis. Or, la baisse des taux entraine une baisse régulière du rendement de ces fonds dont le rendement moyen s’est établi à 2,3% en 2015, contre 2,5% en 2014 et 2,7% en 2013. Cette baisse se poursuivra dans les prochaines années ce qui pénalisera naturellement le rendement de votre épargne.

En finance, s’il y a un concept à comprendre, c’est le couple rendement/risque. Le rendement espéré est une fonction croissante du risque ce qui signifie que vous ne pourrez pas avoir de bonnes performances sans vous exposer un minimum. Il ne faut pas être allergique au risque mais plutôt savoir le doser et l’adapter à sa situation !

En effet, si vous investissez sur le moyen ou le long terme (horizon supérieur à 5 ans), il serait dommage de ne pas intégrer un minimum de risque dans votre portefeuille. Comprenez bien que si les actions peuvent êtes volatiles à court terme, elles vous procureront un surplus de rendement sur le long terme.

Notre conseil ? Intégrez 20 à 50% d’unité de compte dans votre portefeuille répartis entre des fonds actions, des obligations d’entreprise et des SCPI afin de doper le rendement de votre fonds en euros. Entre 12 et 24 mois avant de retirer votre épargne, gardez un œil sur la bourse et réallouez l’ensemble de vos avoirs sur un fonds euros lorsque la bourse est au plus haut de manière à sécuriser vos gains. Ainsi, vous ne risquerez pas de subir une chute de la bourse au moment de solder votre contrat. Cela impliquera donc d’avoir un minimum de visibilité sur votre horizon d’investissement !

A propos de JepargneEnLigne

Professionnels de la finance (gestion privée/fusions-acquisitions), Alexandre et Guillaume ont lancé le blog jepargneenligne.com afin d’orienter les particuliers dans leurs choix de produits financiers. Le blog adopte une dimension pédagogique afin de vous permettre de bien comprendre les différents types de placement et d’investissement notamment sur internet.

Note de l’éditeur

Ce post invité est présenté à titre d’information et non comme une recommandation. Finance Pratique n’as aucun lien commercial avec jepargneenligne.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*