Archives pour la catégorie Epargne

Devenir promoteur immobilier en crowdfunding (1) – avec Anaxago Immobilier



04/03/2015 par Therese 8 réponses (8)

Avantages et risques du crowdfunding immobilier

Les promoteurs immobiliers ont besoin d’argent et les épargnants aiment investir dans la pierre. Le crowdfunding immobilier leur permet de se rencontrer. Dans ce premier article, Joachim Dupont, président et co-fondateur d’Anaxago, présente le crowdfunding immobilier par investissement en actions. Dans le suivant, Souleymane Galadima, directeur général de WiSeed Immobilier, présente le modèle par emprunt obligataire. Lisez les deux pour comprendre les avantages et les risques du crowdfunding immobilier.

En 2014, la France a manqué de 150 000 nouveaux logements qui auraient été nécessaires pour faire face à la croissance naturelle du nombre de ménages.

La promotion immobilière qui gère la conception, la construction et la commercialisation de logements, bureaux et commerces est une activité indispensable et complexe… qui peut être très profitable ! Peu d’entre nous s’imagineraient dans la peau d’un promoteur immobilier. Pourtant, c’est aujourd’hui possible. Grâce au crowdfunding immobilier, des promoteurs immobiliers peuvent trouver le financement qui leur manque cruellement et des particuliers peuvent devenir promoteurs à partir de 1 000 ou 2 000 euros.

Finance Pratique a rencontré deux leaders de l’investissement participatif (equity crowdfunding) qui ont lancé des offres de crowdfunding immobilier. Ce premier article est consacré à l’offre d’Anaxago Immobilier présentée par Joachim Dupont, président et co-fondateur d’Anaxago.

Lire la suite

Diversifier pour réduire le risque du crowdfunding



06/02/2015 par Therese 9 réponses (9)

La diversification est une règle d'or du placement en crowdfundingStratégie de base de la gestion du risque en finance, la diversification permet de réduire le risque du crowdfunding. Les statistiques des plateformes de crowdfunding étrangères démontrent son efficacité. L’épargnant français doit veiller à l’appliquer au financement participatif des PME.

Le crowdfunding, financement participatif en français, a le vent en poupe.  Une étude récente affirme même qu’un français sur deux serait prêt à financer les petites et moyennes entreprises par l’intermédiaire du crowdfunding !

Sacré changement pour les français qui d’habitude préfèrent l’épargne sécurisée de type Livret A et assurance vie en fonds euros, et s’intéressent très peu aux placements plus risqués comme les actions cotées en bourse (4% seulement de l’épargne des particuliers).

Comment gérer le risque des placements en crowdfunding ? C’est le sujet de ce post qui zoome sur le crowdfunding par prêt aux petites et moyennes entreprises (PME), mais dont les conclusions sont également applicables à l’investissement participatif en capital (equity crowdfunding).

Le risque est intégré dans le modèle de crowdfunding

Lire la suite

La banque et le crowdfunding sont complémentaires pour prêter aux PME– Interview avec Nicolas Lesur, Unilend



02/02/2015 par Therese Réagir (0)

Infographie UnilendA l’occasion du récent partenariat entre Groupama Banque et Unilend, Nicolas Lesur, fondateur de la plateforme de crowdfunding par prêt aux petites et moyennes entreprises (PME), Unilend discute la complémentarité entre banque traditionnelle et crowdfunding.

Unilend, le leader français du crowdfunding par prêt rémunéré aux entreprises a annoncé la semaine dernière un partenariat avec Groupama Banque, la branche banque du groupe Groupama, maison mère du plus gros assureur mutualiste de France.

J’ai demandé à Nicolas Lesur, le fondateur d’Unilend de nous expliquer plus précisément la nature de cet accord et son intérêt pour Unilend, mais aussi, bien sûr, pour les épargnants qui prêtent leur argent sur Unilend.

L’entrée d’une banque sur Unilend ne va-t-elle pas dénaturer ce qui fait l’attrait du crowdfunding pour les épargnants ?

Lire la suite

L’opportunité du plan épargne logement (PEL)



04/12/2014 par Therese 4 réponses (4)

Les clés du plan Epargne LogementAlors que les taux des autres placements sécurisés s’effondrent, le taux du plan épargne logement (PEL) reste à 2,5% brut – 2,11% net d’impôts.  Cette épargne bloquée règlementée est donc à considérer, sans oublier ses contraintes, pour éventuellement en saisir l’opportunité avant que son taux ne baisse.

Le taux d’intérêt du Livret A est tombé à 1%. Le taux moyen des assurances vie en fonds euros devrait baisser à 2,5%, soit pas beaucoup plus après impôts et prélèvements sociaux. Bref, les deux types de placements préférés des français ne rapportent quasiment plus rien.

Dans ce contexte, le plan épargne logement (PEL) avec son taux d’intérêt de 2.5% brut est une véritable aubaine pour les amateurs de produits sécurisés et défiscalisés. Ce post résume les points clés des PEL [Note 1].

Pourquoi le PEL est devenu une quasi niche fiscale

Lire la suite

Le taux d’intérêt du Livret A fait fuir l’épargne



23/11/2014 par Therese Réagir (0)

Les épargnants retirent leur argent du Livret A

L’encours du Livret A, le volume total d’argent qui y est placé, a diminué de 4,6 milliards depuis le début de l’année. Cette baisse s’explique par la difficulté des plus modestes à épargner, mais aussi par la désaffection provoquée par la baisse du taux du Livret A, tombé à 1%. Réaction pas entièrement rationnelle : Beaucoup réalisent seulement maintenant que le Livret A n’a jamais été un moyen de gagner de l’argent.

La Caisse des Dépôts a publié vendredi les chiffres du Livret A et du Livret De Développement Durable [Note 1]. Le Livret A est en décollecte continue depuis mai : les épargnants en retirent plus d’argent qu’ils n’y en placent. Pourquoi cette baisse? Sans aucun doute à cause des difficultés croissantes des français à épargner. Mais aussi à cause d’une désaffection provoquée par la baisse du taux du Livret A de 1,25% à 1% au 1er août 2014 — une désaffection beaucoup moins rationnelle qu’elle n’y paraît. Voila pourquoi :

Lire la suite

Finance solidaire : mode d’emploi



07/07/2014 par Therese 2 réponses (2)

Panorama de la finance solidaireLa finance solidaire met l’argent des épargnants au service de projets à forte utilité sociale ou environnementale. Elle présente une réelle alternative à la finance classique pour ceux qui placent l’économie sociale et solidaire (ESS) avant le profit. Mais elle offre aussi une possibilité de diversification intéressante aux épargnants qui veulent simplement bien gérer leur épargne, avec parfois des réductions d’impôt à la clé. Explorez ces opportunités souvent méconnues  !

Lire la suite

Fête du Crowdfunding : une bouffée d’enthousiasme



19/05/2014 par Therese Réagir (0)

FeteCrowdfunding17mai2014

Fête du crowdfunding : photo de groupe avec le ministre Arnaud Montebourg

La Fête du Crowdfunding organisée par l’Association Financement Participatif France samedi 17 mai à Paris a été un franc succès avec une quarantaine d’exposants, plus de 1 500 visiteurs, et, surtout, une ambiance positive tournée vers l’avenir et l’action concrète.

Il est assez rare de pouvoir associer les mots « finance » et « fête », c’est pourtant le pari tenu par la Fête du crowdfunding. Le crowdfunding ou financement participatif est la collecte en ligne de financements apportés par le grand public sous forme de don, avec ou sans contrepartie, de prêt, avec ou sans intérêts, ou encore d’investissement en capital.

Lire la suite

Prêter aux PME en crowdfunding – 6 questions à Nicolas Lesur, Unilend



07/05/2014 par Therese 6 réponses (6)

Prêter aux entreprises en crowdfundingLe financement participatif par prêt avec intérêts aux petites et moyennes entreprises offre à l’épargnant une alternative aux placements à moyen terme classiques. S’il émerge à peine en France, ce type de crowdfunding remporte un vif succès à l’étranger.  Nicolas Lesur, cofondateur d’Unilend, explique comment fonctionne sa plateforme et comment elle va évoluer. A lire avant de s’essayer à ce nouveau type de placement.

Lancée en Novembre 2013, Unilend est la seule plateforme de financement participatif actuellement en fonctionnement qui permette aux particuliers de prêter avec intérêts à des petites et moyennes entreprises (PME). Nicolas Lesur, son directeur général et co-fondateur est également président de l’association Financement Participatif France.

Lire la suite

Investir au capital d’une jeune entreprise – questions à Benoit Bazzocchi



26/04/2014 par Therese 2 réponses (2)

Investir au capital d'une jeune entrepriseLe PEA, le PEA PME et l’investissement participatif (equity crowdfunding) donnent aux particuliers des opportunités sans précédent d’investir au capital de jeunes entreprises. Benoît Bazzocchi, président et fondateur de la plateforme d’investissement participatif SmartAngels répond à nos questions sur les particularités de ce type d’investissement et sur comment fonctionne SmartAngels.

Aujourd’hui un épargnant moyen peut, en quelques clics, devenir actionnaire d’une startup. Mais investir dans des sociétés non cotées, que ce soit dans le cadre du  PEA ou du crowdfunding, nécessite information et préparation.  Benoît Bazzocchi, président et fondateur de la plateforme d’investissement participatif, SmartAngels, explique comment cela peut être enrichissant, dans tous les sens du terme.

Bonjour, Benoît. Investir au capital d’une jeune entreprise, n’est-ce pas très risqué ? Comment gérer ce risque ?

Lire la suite