Archives pour la catégorie Retraite

Témoignage : les finances personnelles d’une jeune entrepreneur



26/10/2013 par Therese 2 réponses (2)

Les finances personnelles d'une jeune entrepreneur
Ce portrait est le premier d’une série de témoignages. Une lectrice de Finance Pratique, jeune entrepreneur parisienne, témoigne de son expérience dans la gestion de ses finances personnelles. Tout en préservant son anonymat, elle partage de façon directe et authentique ce qu’elle considère rétrospectivement comme ses bonnes et ses moins bonnes décisions – pour aider, ou simplement inspirer d’autres personnes.

Bonjour Céline. Comment décrirais-tu ton rapport à l’argent et à la gestion de tes finances personnelles ?

Quand j’étais salariée, j’étais très dépensière. Mais quand j’ai commencé à préparer mon projet d’entreprise, j’ai pris conscience de tout ce que je pouvais épargner en 6 mois. J’ai dû calculer le capital dont j’aurais besoin pour investir et faire un budget des dépenses indispensables pour vivre Lire la suite

Pourquoi et comment préparer sa retraite quand on est jeune ?



10/10/2013 par Therese 3 réponses (3)

Poids de la retraite dans les finances personnellesDès notre premier jour de travail, nous cotisons pour notre retraite. Nos cotisations représentent une de nos plus grosses dépenses. A la retraite, les droits au versement de pensions ouverts par ces cotisations représentent un patrimoine dont la valeur potentielle dépasse souvent celle de tous nos autres biens. C’est pourquoi on devrait s’en préoccuper à tout âge. Des gestes simples permettent de s’y préparer quand on est jeune.

Quand on est jeune, qu’on commence sa vie active, on n’a pas vraiment envie de penser à la retraite. Mais la retraite, elle, ne nous oublie pas. Chaque mois, dès le premier jour de travail, on cotise.

 

Lire la suite

Retraite : Les français jouent les cigales



27/02/2013 par Therese Réagir (0)

CigaleUn Français sur trois n’épargne pas pour sa retraite. C’est ce que révèle une étonnante étude de la banque HSBC rapportée dans Les Echos.

On y voit que :

  • les Français sous-estiment très largement leur espérance de vie à la retraite,
  • ils épargnent donc à hauteur de 30% à 50% de leurs besoins réels pour financer cette retraite,
  • ils comptent sur l’Etat providence pour combler le trou – même s’ils savent que leur système de retraites est en faillite puisque le déficit de 14 milliards des caisse de retraites ne cesse de se creuser,
  • ils préfèrent épargner pour leurs vacances !

On le croyait fourmi, avec son taux d’épargne de 15%, mais le Français est, d’après HSBC, une cigale. Ce refus de se préparer, véritable « déni de réalité », s’expliquer aisément par un sentiment d’impuissance.

Crédit photo : Cigale.info

Retraite : plus de 20 ans de vie à financer



08/02/2013 par Therese 1 réponse (1)

Années de retraite à financerLe baromètre CSA/Cecop du Cercle des Epargnants montre que plus des deux tiers des Français sont inquiets pour le financement de leur retraite. Déjà 60 % pensent qu’il faut repousser l’âge légal de la retraite à 65 ans.

Ils ont raison. En effet, à partir du moment où un Français prend sa retraite, il lui reste 21 années d’espérance de vie à financer. Quand à la Française, elle peut envisager 26 belles années.

Pour elle, cela fera 6 ans de plus de retraite à fihancer que son équivalente Allemande ! En effet, les Français combinent une espérance de vie plus longue et un départ à la retraite plus jeune. Une chance qui est aussi une lourde charge financière. Malheureusement, le système de retraite français est moins bien préparé que le système allemand à assumer sa charge.

Voila les faits en résumé :  Lire la suite

Trou des retraites : 14 milliards, bientôt 20



19/12/2012 par Therese 2 réponses (2)

Le ConseilTrou Street Art Utopia d’Orientation des Retraites a présenté son 11ème rapport le 19 décembre. Les 35 régimes de retraite obligatoire — régimes de base (fonctionnaires, agriculteurs, indépendants, commerçants, salariés, etc.) et régimes complémentaires (régime ARRCO des salariés, régime AGIRC des cadres, etc.) — sont en déficit de 14 milliards.

En clair, il manque 14 milliards dans les caisses. Et çela va empirer jusqu’en 2060, c’est-à-dire jusqu’à ce que les classes d’âge les plus grosses, celles des baby boomers, aient épuisé leurs droits. Selon les hypothèses plus ou moins optimistes sur le chômage et la productivité du travail, le déficit des caisses de retraite devrait s’aggraver et passer à 20 milliards (scénario optimiste) ou 25 milliards (scénario pessimiste) en 2020.

Les solutions ?

  1. Le recul de l’âge de départ à la retraite, âge légal et âge effectif. C’est en cours, mais encore faudrait-il qu’il y ait assez de travail pour tous…
  2. L’abaissement des retraites : on a déjà commencé à diminuer le pouvoir d’achat des retraites en freinant leur réévaluation annuelle par une progression plus lente que l’inflation. Les Echos pensent que cette dernière solution sera appliquée aux retraites complémentaires dès 2013.
  3. L’augmentation des cotisations patronales et salariales : Les syndicats, CGT en tête, sont pour l’augmentation des cotisations patronales.

En réalité, toutes ces mesures devront sans doute être appliquées en même temps. En effet, tous les scénarios du Conseil des Retraites sont basés sur une prévision d’un taux de chômage inférieur à 7%. Or le taux de chômage actuel est de 10%. Toutes les prévisions sont donc vraisemblablement en deçà de la réalité.

Bref : chacun a intérêt à se constituer sa propre retraite. Et ça, les français en sont conscients !

Crédit Photo : Street Art Utopia, artiste non identifié